POURQUOI LE MUJEX ?

Le Mujex a pour ambition de présenter l’histoire des Juifs ayant vécu naguère dans des pays méditerranéens et orientaux et notamment en Afghanistan, Algérie, Arabie Saoudite, Egypte, Espagne, Ethiopie, Irak, Iran, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Mauritanie, Pakistan, Portugal, Soudan, Syrie, Tunisie, Turquie, Yémen.

La migration des Juifs de ces communautés a commencé à la fin du quinzième siècle avec Isabelle la Catholique mais s’est accélérée au milieu du vingtième siècle lors de la création de l’Etat d’Israël. Dans les quelques années qui suivirent, environ 900.000 Juifs ont quitté les pays où ils vivaient depuis des siècles, voire des millénaires. Un tiers d’entre eux ont essaimé à travers le monde, notamment en France, Italie, Royaume-Uni, Canada, États-Unis, Argentine ou Brésil. Mais la majorité s’est réfugiée en Israël, remplaçant numériquement un nombre à peu près égal d’Arabes partis de Palestine à la même époque.

Le Mujex a pour ambition de faire exister ce qui n’est plus, en retraçant l’histoire et la culture de ces communautés juives disparues en quelques années sans faire de bruit. Amujex, association des amis du Mujex, est en cours de constitution en vue de le préfigurer, de faire son projet scientifique et culturel (PSC), de choisir son emplacement et son maître d’œuvre et de lever les fonds nécessaires à sa réalisation.

Ce projet doit beaucoup à Jean-Loup Msika, architecte urbaniste et plasticien, qui travaille à un projet analogue qui serait implanté à Jérusalem. Mais le Mujex, situé à Paris, touchera un public beaucoup plus vaste. 

Amujex, association des amis du Mujex, sera constituée à l’automne, sous la présidence de François Zimeray, avocat, ancien ambassadeur, en vue de le préfigurer, de faire son projet scientifique et culturel (PSC), de choisir son emplacement et son maître d’œuvre et de lever les fonds nécessaires à sa réalisation.

Vous trouverez sur ce site :

– le projet de statuts d’Amujex,
– un lien pour vous inscrire et nous faire part de vos remarques et suggestions,
– la liste provisoire des experts pressentis pour faire partie du comité scientifique qui déterminera le contenu du musée et son parcours,
– la liste provisoire des personnalités pressenties pour faire partie du comité de parrainage,
– une liste provisoire des associations de juifs originaires des pays musulmans, à compléter avec votre aide,
– la liste des musées dans le monde consacrés en tout ou partie à la question,
– une bibliographie succincte des ouvrages consacrés à la question.

Merci de vos réactions.
Hubert Lévy-Lambert